HentaiGratuit Twitter
   News    Membre VIP    Archives    Films    Jeux    Extrait    Manga x    Image    Blog    Snap Hentai    Forum 

Fiche Jeu Hentai : chain the lost footsteps

 
 
Test réalisé par :

Sniper

CHAIN - THE LOST FOOTSTEPS


Support :
1 CD (638 MO)

O.S. :
98, 2000, ME, XP

Langue(s) :
anglais

Genre :
Aventure cliquante

Censure :
OUI sans le patch, variable avec.

Notes :

Graphisme : 15/20
Son : 14/20
Durée de vie : 11/20
Scènes Hentai : 10/20
Difficulté : 0/20


Note Globale :

10/20



HISTOIRE :


Tokyo de nos jours. Un jeune détective, Takeshi Shinonome, aidé de son assistante Hitomi et de son amie policière Akira, fille du mentor qui lui a tout appris, enquête sur le riche et jeune mari d’une de ses amies d’enfance, Marie, que celle-ci soupçonne d’adultère. Il est loin de se douter vers quels horizons macabres cette enquête, bientôt rejointe par une autre affaire bien plus importante, va l'emmener.

AVIS PERSONNEL :


La jolie introduction animée laisse deviner toute l’ambiance que les créateurs ont voulu insuffler à leur œuvre, à travers des passages obligés du genre noir : un détective avec un goût prononcé pour le bourbon et les cigarettes allumées exclusivement à l'allumette, engoncé dans un trench-coat au volant d’une Toyota de collection de 1965, une très jolie assistante cachant dans ses jarretelles un minuscule derringer 2-coups, une amie policière à la descente facile, le tout sur une musique se voulant un peu jazzy. Bref, ça commence plutôt bien.

Mais une heure après, on sent quelques problèmes.
Le premier de ceux-ci est sans conteste le rythme de l’histoire, qui est TRES lent. Au bout d’un moment, on n’en peut plus de ce détective qui commente in petto chaque phrase qu’on lui dit. Ca parle, ça parle, ça parle, on nous décrit de façon quasi microscopique chaque lieu, chaque personnage, les pensées de Takeshi, ses souvenirs, et l’enquête avance à l’allure d’une tortue rhumatisante. Alors même que la première affaire (en fait une TRES longue introduction) est un cas d’adultère, on espère de loin en loin voir une scène hentaï. Et une fois l’affaire finie, on en a vu une constituée de trois malheureuses images, et ça se remet à parler sur autre chose…
Il faut bien le dire, je me suis forcé pour arriver à la fin. Et en fait, bien m’en a pris. Car une fois arrivé au grand tournant de l’histoire, quand tous les éléments se sont mis en place, les événements s’enchaînent, les morts s’empilent et les scènes hentaï affluent. Oui, mais… Fallait-il vraiment que tout soit concentré dans le dernier tiers du jeu ? Un chiffre suffit à exprimer ce déséquilibre fatal à l’intérêt: sur 12 scènes hentaï, 8 se situent vers la toute fin. Tout le reste est noyé dans la parlote de l’enquête où, bon point tout de même pour l’ambiance, on passe d’un personnage à l’autre, du détective à son assistante.
Toujours envie ? Attendez, ce n’est pas encore fini. Ce qui est plus haut est le moins grave.

Car si l’histoire correspond finalement plutôt bien au genre policier, le plus gros point noir, qui ne se dément malheureusement jamais, est la non-activité du joueur qui n’est en fait que spectateur de ce qui se passe. On assiste à une histoire glissant sur ses rails, et les soi-disants choix proposés n’en sont pas. Dans Slave Pageant, la menace d’un game over obligeait le joueur à choisir obligatoirement d’être gentil. C’était plutôt fort dans son genre, mais dans un sens Chain fait pire : en effet, la majorité des choix proposés correspondent à des actions obligatoires à faire en totalité : par exemple, si vous fouillez une pièce, vous aurez le choix de fouiller la table, l’armoire ou le lit, et il suffira alors de cliquer sur les options jusqu’à ce que ce que vous tombiez sur le bon endroit. Pareil pour les interrogatoires, où il faut simplement épuiser toutes les options de dialogue jusqu’à ce que le détective dise au revoir tout seul. Bref, le jeu pourrait se débrouiller sans nous, et c’est très frustrant. Ca l’est toutefois moins que dans les phases où, dans la tête de Takeshi ou d’Hitomi, le personnage fait semblant de réfléchir aux éléments en sa possession. Le joueur est alors censé se rappeler des détails mentionnés dans les discussions précédentes, mais en cas d’erreur de notre part le personnage se rend compte tout seul qu’il y a une erreur quelque part et recommence. Pareil pour certains choix erronés où c’est le personnage qui se remet tout seul sur les rails.
En résumé, aucun risque d’erreur, aucune fausse piste, aucun choix véritable, une seule trame dans ce jeu qui nous donne l'impression de nous snober superbement, ne nous demandant que des clics répétés. Activez l’option « free-hand », et vous n’aurez pour le coup plus RIEN à faire.

En fait, seul l’espoir de voir une scène hentaï nous fait aller de l’avant : elles sont toujours jolies, toujours dans le style de Zyx (également créateur de Tsuki, Virgin Roster, Do You Like Horny Bunnies…), et sont en majorité animées. Malheureusement, donc, elles sont fort peu nombreuses…


EN RESUME :


Ce jeu ne mérite pas l’appellation d’aventure à choix multiples, mais bien celle d’aventure cliquante, puisque c’est la seule activité que le joueur aura à déployer pour arriver au bout (une énorme dose de patience est également nécessaire). Egalement plombé par un énorme problème de rythme, il n’y a qu’arrivé à la fin qu’on comprend le titre, qu’on se rend compte de ce que le jeu aurait pu être, et qu'on en arrive finalement à la conclusion que Chain est un gros gâchis, qu’on ne peut que regretter.
Si vous aimez les jeux hentaï se réduisant à une histoire où vous ne devez que cliquer, tournez-vous plutôt vers Dethtopia. Et si vous voulez un jeu d’enquête avec des embranchements multiples, des choix cruciaux à faire avec la pression du game over et des scènes hentaï en grand nombre (bref, tout ce que Chain n’a pas), ruez-vous sur Critical Point, qui est au bas mot cent fois meilleur.


TRUCS, CHEATS, PATCHES :


Il existe un patch officiel enlevant la censure sur certaines scènes (quand même la très grande majorité).

LIENS :


- Non Renseigné -

DOWNLOAD :


Non renseigné



PARTAGER / BOOKMARKER CETTE FICHE :

RETOUR A LA LISTE DES JEUX HENTAI
 
 


Copyright PornSpirit - Contact - Partenariat - Signalement