HentaiGratuit Twitter
   News    Membre VIP    Archives    Films    Jeux    Extrait    Manga x    Image    Blog    Snap Hentai    Forum 

Fiche Jeu Hentai : vg fighter

 
 
Test réalisé par :

Sniper

VG FIGHTER


Support :
1 fichier (5,45 MO)

O.S. :
DOS

Langue(s) :
japonais (peu) / anglais( plus)

Genre :
Baston 2D

Censure :
NON

Notes :

Graphisme : 6/20
Son : -/20
Durée de vie : 6/20
Scènes Hentai : 10/20
Difficulté : 10/20


Note Globale :

07/20



HISTOIRE :


Pas vraiment d’histoire, juste des donzelles qui se tapent dessus, chacune imposant à celles qu’elle a vaincues des traitements peu honorables.

AVIS PERSONNEL :


Variable Geo Fighter est le premier épisode de toute une série de jeux de combat en 2D. Sont ensuite sortis V.G Custom, V.G Max, V.G Adventure, V.G Rebirth et pour finir V.G Neo.
Nous avons donc ici affaire à un vénérable ancêtre (1993) et ses deux aspects ont diversement vieilli, le premier (la baston) beaucoup moins bien que le second (le hentai).

Commençons donc par l’aspect « combat ». Nous avons ici le choix entre 6 combattantes qui forment un noyau dur que l’on retrouvera dans les épisodes suivants, sous la même apparence et avec les mêmes coups. Les coups en question sont peu nombreux, et la maniabilité étrange du titre, à laquelle on s’habitue pourtant dans V.G Max, ne passe ici pas du tout. La faute à une animation extrêmement poussive, des personnages rigides et une gestion des collisions parfois limite. Oui, ça fait beaucoup, et il devient rapidement évident qu’aucun amateur de jeux de baston 2D ne retrouvera ici la moindre sensation. Techniquement et graphiquement, la partie combat est du niveau des premiers jeux (et pas les meilleurs) sur Super Nes. Ce qui est assez douloureux à vivre de nos jours. Pourtant, le jeu bénéficie tout de même d’un habillage séduisant. Le début de chaque combat se fait par une très courte animation en dessin animé montrant l’entrée en scène de notre adversaire, et nous retrouvons une conclusion à la Street Fighter 2, avec deux répliques entre le vainqueur et la vaincue en lambeaux.

Et le hentai ? Hé bien, si vous jouez à la version « grand public », il n’y en aura pas, les scènes ayant apparemment fait l’objet d’un add-on. Faites donc attention à la version que vous récupérez, mais il n’y a a priori plus que la version hentai qui circule sur la toile : comme quoi, c’est bien la preuve que l’intérêt qui est resté au jeu est bien là. Après chaque manche gagnée de votre part, vous aurez une image montrant votre adversaire dénudée. Chaque combat se déroulant en deux manches, le calcul est vite fait : 2 images par combattante, 12 en tout. Inutile de dire que c’est peu, surtout que les images en question sont plutôt jolies et bien dessinées, une qualité que l’on retrouve dans les autres V.G.
A noter que le problème de la pixellisation de la censure ne se pose pas ici : que ce soit par le choix de l’angle ou un équivalent à la feuille de vigne d’Eve, on ne voit aucune partie intime des jeunes filles en question…

Dernière chose : il n’y a pas de galerie des CGs débloqués, donc si vous voulez les regarder sans tout vous retaper à chaque fois, pensez à faire des captures d’écran…


EN RESUME :


Un jeu à ne toucher que si vous êtes un vieux joueur voulant ressentir la nostalgie des jeux de baston d’il y a dix ans ou si vous êtes un collectionneur. V.G. Fighter a constitué la première pierre qui a permis à ses successeurs d’apparaître, reconnaissons lui ce mérite et laissons-le reposer en paix.

TRUCS, CHEATS, PATCHES :


Contrôles (identiques à V.G Max) : flèches directionnelles pour donner les coups, flèches du pavé numérique pour bouger.

Chez moi, le son n’a jamais fonctionné, et il semble que mon cas ne soit pas isolé.


LIENS :


- Non Renseigné -

DOWNLOAD :


- Non Renseigné -



PARTAGER / BOOKMARKER CETTE FICHE :

RETOUR A LA LISTE DES JEUX HENTAI
 
 


Copyright PornSpirit - Contact - Partenariat - Signalement