Discipline

Animes

HISTOIRE

Suite à un problème familial, Hayami Takuro jeune garçon de 19 ans intégrera l’école Arcadia. Cette école est seulement connue des très hautes élites et dispose de tous les équipements possibles sans avoir aucun souci financier.
Hayange étant étonné par la Discipline presque militaire menée par certaines chefs de classe, l’absence presque totale des garçons, et l’origine de la plupart des filles (aux attributs généreux) non pas d’origine aisée, mais des orphelines pour la plupart éveille sa curiosité.
Son accueil dans le dortoir des filles et dans l’ensemble du campus lui révèlent sa nouvelle condition: Jouet Sexuel et outil pour les travaux pratiques des élèves. En effet la directrice qui se fait appeler \ »La reine\ » dirige une grande école qui crée \ »des esclaves sexuelles parfaites\ » d’où l’origine sociale qui relie les filles et les grands moyens financiers dont dispose l’école.
Ses clients, des riches excentriques et très puissants viennent discrètement pour combler ses désirs. Le choix des rares élèves masculins relève plus des possibilités physiques des élèves qu’autre chose.
Mais le but de la Reine, va plus loin on découvre l’existence d’un immense complexe où l’on stocke des armes militaires lourdes (avions, tanks et autres) dans quel but?

AVIS

L’intrigue concernant la directrice et ses clients n’est pas vraiment le thème principal On suit surtout les aventures de notre héros qui à gré ou a force doit combler les besoins sexuels de tout le campus (400 filles environ).
L’humour est présent, mais sans tomber dans une vraie caricature et le sexe….quoi? Il est omniprésent et de qualité, malgré la présence de la censure.
Les graphismes rapprochent beaucoup à ceux de Bible Black ou encore Lingerie Offices.

En tout cas il faut voir cet animé absolument!

REMARQUES

Cette série animé fait suite au jeu PC du même nom (pareil que pour l’autre titre phare de l’éditeur « Bible Black ») et malgré les nombreux fans qui comporte cet animé.
Cette série n’a pas fait l’objet d’une distribution aux USA, et comment l’on sait distribution occidentale signifie pas de censure.
On croisse toujours les doigts pour le distributeur americain Kitty Media, le même qui s’est occupé pour les adaptations des Bible Blacks et ses séquelles.

Article precedentBizarre Cage 1
Article suivantMoonlight Lady
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas affiché. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires