La place des noirs dans le hentai

Bien que l’on retrouve une diversité de catégories différentes à travers le hentai, l’une d’elles mérite notre plus grande attention. Bien qu’il y ait plusieurs acquis au cours des dernières décennies, le combat pour l’égalité des droits et de la reconnaissance est toujours d’actualité. Vous aurez donc compris, il s’agit de la représentation, ou encore, de la place des noirs dans le hentai. Nous nous intéresserons donc à la catégorie dark skin (i.e. peau foncée), à la célèbre Yoruichi de bleach ainsi que la représentation de femmes et d’hommes noirs.

metisse hentai Un genre bien répandu est la catégorie dark skin. Il ne s’agit pas ici de représentation de personnes noires, mais plutôt des femmes très bronzées à la teinte frôlant cette couleur. Elle met surtout en vedette des femmes aux cheveux parfois foncées et tantôt pâles qui ressemblent étrangement aux ganguros (ガングロ). Une ganguro est un mot issu d’une mode japonaise des années 90 désignant une femme bronzée aux cheveux blonds clairs. Les œuvres de la catégorie dark skin sont donc dénudées de références culturelles liées aux origines des noirs proposant, au contraire, des thèmes en lien cette idée de «fille bronzée » tels la plage et le soleil.

Yoruichi hentaiSi l’on demande à la majorité des amateurs de hentai de vous nommer un personnage noir féminin, celui-ci vous répondra certainement ; Yoruichi Shihôin, un personnage de la série Bleach. Yoruichi est une femme aux yeux dorés qui plaisent à beaucoup parce qu’elle rejoint plusieurs catégories de hentai. À commenter par les amateurs de forte poitrine, elle est parfois représentée en tant que neko girl ou plus familièrement femme-chat puisqu’elle a le pouvoir de changer de forme. Finalement, se joignent aussi à elle dans des œuvres lesbiennes ou yuri les autres canons de la série; Rangiku, Neliel, Tia et bien plus encore!

Encore rare sont les œuvres mettent en scène des femmes et des hommes noirs et encore plus exceptionnels sont celles qui les présentent en tant que personnage principal. Vous aurez sans doute fait le lien avec l’origine du hentai et le manga. Ce style de dessin étant né d’une évolution culturelle des estampes japonaises, reflète naturellement le peuple auquel il y est attaché. Or, le Japon ne recenserait que 3 000 Africains sur 127,8 millions d’habitants. Ayant un marché orienté majoritairement vers la population du Japon, ces données, à elles seules, suffisent à nous expliquer la raison de leur faible présence dans le hentai.

infirmière hentaidoujinshi

En conclusion, plusieurs autres aspects de la production d’œuvres, principalement manga peuvent aussi contribuer à expliquer sa rareté telle l’impression en noir plus dispendieux, mais il n’en reste pas moins que cette catégorie gagnerait à être diffusée. Car il n’en reste pas le moins que le hentai a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années et que son marché, en pleine expansion, gagnerait à aller rejoindre cette clientèle des amateurs de vrai «pure black lovers». Ha! Comment ne pas envier ces hommes noirs bien membrés et ces femmes noires aux courbes provocantes!


Mots clés : , ,

Laisser un commentaire