Parodies et originales

Aujourd’hui je vous ai prévu un petit sujet aux petits ognons et je sais très bien que ce sujet va vous plaire car nous allons parler de parodies et de la fidélisation aux originaux de bases. Avant tout, je vais m’adresser au gars tout au fond qui n’aurait pas tout suivi. Qu’entends-je ? Qu’est-ce qu’une parodie ? Une parodie n’est ni plus, ni moins qu’un détournement d’une œuvre originale, ça ne s’arrête pas qu’au hentaï, mais ici, c’est ce qui nous importe, le hentaï ! Maintenant tu peux t’assoir et lire la suite.

Les parodies, vous êtes tellement nombreux à en demander toujours et encore. Bien réalisé, même amélioré pour certaines parodies et très souvent fidèles aux originaux tellement que certains d’animés-H ou alors de doujins ont été créés par les créateurs de l’œuvre original eux-mêmes, rien que ça ! Oui, mais, il y a tellement d’exceptions, car nous rappelons encore et toujours que les parodies sont très très souvent l’œuvre d’amateurs et certains n’ont pas forcément les capacités pour recopier le style original d’un manga ou animé déjà existant.
Exemple parlant, les Naruto. Voici une petite illustration de la différence entre deux parodies totalement différentes :
 

Manga Naruto

 

 

Vous êtes forcés de constater que le travail sur l’image de gauche a été clairement plus travaillé que sur l’image de droite, bien que celle-ci reste tout à fait correcte d’après moi, mais attention, les deux parodies sont quand-même bien sympas à lire.

Nous nous éloignons un peu du sujet de base alors remettons-nous dans ce petit article. Après l’aspect esthétique de la fidélisation aux originaux, il y a aussi une certaine fidélité à l’histoire originale, mais attention, il y a beaucoup d’histoires parodiques qui ne font que reprendre les personnages et pas l’histoire, telle que la parodie de droite dans l’illustration précédente qui se passe sur une plage déserte en compagnie de Sakura, Naruto et Tsunade.

 

Donc oui, les histoires sont reprises dans la majorité des parodies, le sentiment entre deux personnages, les environnements, les conflits ou même les liens d’amitié qui se transforment en lien amoureux etc… De plus, les relations sexuelles étant proscrites dans les originaux, les parodies hentaï permettent aux amateurs et même aux auteurs de développer les relations amoureuses entre les protagonistes principaux. Quelques exemples : Naruto – Sakura, Misa – Light, Sanji – Nami, Téa – Joey – Tristan (Bah quoi, les threesome ça existe !).
Bref, vous aurez compris, l’imagination externe aux histoires de bases et tout autres détournements sont un véritable plus pour développer l’imaginaire déjà présent ! Sortez vite vos vieux doujins parodiques, va y avoir de la lecture.

 


Mots clés : , ,

Laisser un commentaire