Sacha: porte-étendard d’un genre

Pokemon

La série d’animé « Pokémon » est l’une des séries les plus connus dans ce vaste monde. Parlons de cette série d’un œil hentaïesque-humoristique ! Afin de lire ce petit article, qui n’a aucune vocation de se déclarer prophète, dans de bonnes conditions, il vous faut vous dire que tout ce qui sera écrit ici sera totalement basé sur un point de vue subjectif de l’auteur (bah moi quoi) et humoristique. J’espère que les intrépides de Pokémon le prendront d’un bon œil !

Une grande question se pose dans ce monde peuplé de Pokémons ! Cette question, la voici : « Est-ce que Sacha est le plus fière représentant du yaoï pour les téléspectateurs européens ? » ! N’ayez pas peur car je vois déjà votre sourire s’élargir et vous pouvez commencer à comprendre que nous allons bien rigoler.

 

 

sacha Oui, Nous allons donc analyser comment Sacha gère la grande tension sexuelle oppressante lorsqu’il est en présence de ses belles partenaires qui l’accompagne dans sa quête de capturer tous les Pokémons depuis plus de 15 ans ! Les points les plus importants à prendre en compte dans cette série, et qui est surement un gros argument marketing pour les nippons qui produisent cet animé, c’est, sans grandes surprises : Les jupes, les minis-shorts et encore les jupes.
Comment Sacha peut-il résister aux fesses de la mignonne Aurore lorsqu’elle passe devant lui alors qu’il est certain que lorsqu’elle se baisse, les yeux n’ont pas besoin de l’imagination pour savoir ce qu’il y a en dessous, c’est même à se demander comment est-il possible de ne pas voir sa culotte lorsqu’elle est debout. L’illustration parlera beaucoup plus que tous les mots que peuvent arpenter mon clavier.

 

 

jolies filles De saison en saison, les filles auprès de Sacha se sont succédé, voici leur nom ainsi que leurs aptitudes « spéciales » :

- Ondine (Saison 1 à 5) : Doté d’un mini-short bleu très moulant très inconfortable avec un mini-t-shirt (oui, tout est mini chez elle) qui lui cache à peine ses seins et que ses bretelles empêchent les aficionados de cette petite rouquine d’avoir l’imagination trop extensif.

- Flora (Saison 6 à 9) : On a encore le coup du mini-short moulant complètement collé à la peau (les mini-jupes c’est après..) mais cette fois-ci, Flora n’a pas voulu faire comme notre cher Ondine, son haut est un ensemble complet !

- Aurore (Saison 10 à 13) : Cette fille ne laisse même pas le temps à notre imagination de se mettre en route qu’elle débarque en mode mini-jupe tellement petite que j’aurais pu écrire « micro-jupe » et un haut sans manche style chemise. Il ne faut pas rêver, dans l’animé, vous ne voyez rien !

- Iris (Saison 14 à 16) : Nous retournons dans le sobre, en même temps, avec Aurore les familles ont dû crier aux portes de chez la Pokécompagnie pour demander des comptes. Là, c’est une tenue tellement sobre que dans cet article, ce n’est pas intéressant d’en parler.

- Serena (Saison 17 à Présent) : Faut pas déconner non plus ! Iris étant partie, place au retour des jupes ! Bon, cette fois c’est une jupe d’écolière qui ravira les parodistes (si c’est comme ça qu’ils se nomment), une mignonne blonde aux yeux bleus… Nooon !

 
Après avoir vu cette fiche technique, je pense que vous devez commencer à partager avec moi cette crainte que Sacha soit le porte-drapeau du yaoï ! Pierre l’aurait beaucoup plus intéressé ? Hmm…
C’est à vous de vous faire votre opinion ! Dans tous les cas, ma préférée restera Aurore avec sa micro-jupe-de-la-mort !

 


Mots clés : , , ,

Laisser un commentaire