Yamatogawa, génie du Hentai

Yamatogawa est un mangaka relativement nouveau dans le domaine à cause du peu d’hentaï sorti durant toute sa carrière. Il a écrit un certain nombre de « one-shot » (un seul chapitre) et de courte série d’hentai d’une dizaine de chapitres chacun. Il a un style artistique très particulier qui l’a rendu célèbre en un rien de temps en lui donnant la place d’un des meilleurs mangakas du genre.

Ses histoires sont, à la base, sur la relation entre un gars et une fille et du moment que les protagonistes peuvent avoir des relations sexuelles dans n’importe quel endroit, la plume de Yamatogawa sera présente !

 

hentai girl à lunettes

 

Ses œuvres pourraient être classées comme du porno pure et dure en raison des scènes de sexe ridiculement explicite, sauf que la plupart, voire la quasi majorité d’entre eux, ont des histoires cohérentes basées sur le sexe et sur les relations triangulaires voire les relations amoureuses classiques avec tous les maux que peuvent apporter la vie de couple, la pression des tensions sexuelles ou alors les tensions sexuelles qu’apporte les femmes plutôt intéressantes dans la rue.
Toujours accentuées d’une pointe d’humour typiquement hentaïesque de Yamatogawa comme par exemple dans Tayu-Tayu avec l’épisode de la baignoire ou alors lorsque les protagonistes féminines qui rangent la chambre en trouvant des magazines pornos du jeune personnage principal, « Rei » !

 

hentai girl à lunettes

Yamatogawa a réussi l’exploit de s’adapter à toutes sortes de situation. « Witchcraft » est accentuée sur un univers de magie, de sorcellerie. « How good was I ? » qui s’installe dans un univers beaucoup plus classique. « Power Play » quant à lui raconte une histoire basée sur les idées médiévalo-fantastiques mélangées au présent avec une excellente pointe d’humour et « Tayu-Tayu » qui répond aux attentes des plus grands fantasmes de ses lecteurs : Les étudiantes, les gros seins et des relations plus qu’ambigües !

 

 

L’art de Yamatogawa ne s’arrête pas qu’aux mangas x ! L’histoire la plus connue de Yamatogawa, Tayu-Tayu, a été adaptée en animé, rien que ça. Mais ça ne s’arrête encore pas là ! Des jeux ont été inspirés par ses travaux tels que « Beat Panel » qui reprend en quelque sorte l’histoire originale de Witchcraft.

Bien sûr, votre jugement peut varier quant à savoir si vous pensez si c’est porno avec une intrigue bien ficelé ou tout simplement porno avec uniquement des scènes de sexe pour exciter le lecteur. En tout cas, en tant que fan absolu de ses œuvres, je peux vous dire qu’il y en a pour tous les goûts.

BD hentai

 
Ne pleurez pas, je reviens… :)

 


Mots clés : , ,

Laisser un commentaire