A-GA

Jeux

HISTOIRE

La planète Antares est recouverte a 90% d’eau. Et cette concentration de la population dans une petite partie de terre a poussé naturellement la recherche permanente de technologies afin de favoriser la vie à cette population pacifique. Tout s’est concentré sur Capital City » Education, recherches, ressources, et la prospérité grandissait sans cesse tout en ayant une vie simple. Mais un jour tout change, la planète est envahi par une race provenant de la constellation « Beltegueuse ». Deux ans plus tard, Capital City est une ville occupée où règne le chaos. Vous faites partie des forces de la resistance afin de retablir l’ordre. »

AVIS

Par Sniper : Avant même sa sortie, A-GA suscitait déjà bon nombre d’interrogations quant au style même du jeu. L’éditeur, Illusion, montrait des screenshots fort jolis mais qui ne semblaient pas montrer une phase de jeu, seulement des cinématiques ou les écrans décrivant les personnages. Les doutes se renforcèrent au vu de la catégorie dans laquelle Illusion rangeait son bébé : en effet, point d’ « aventure », ni de « simulation », mais un concept tout nouveau de « 3D PC Theater Station (Animated, Voiced) » (sic). Bref, on glissait doucement d’un jeu vers un film 3D interactif. Le jeu sorti, un regard dans la structure du DVD confirmait cette hypothèse : sur les 4 GO du jeu, pas moins de 3,5 GO de cinématiques… Et une fois le jeu lancé, il ne faut pas beaucoup de temps pour que tout doute soit définitivement balayé. En effet, A-GA fait fort. Si au début du jeu on peut penser que cela va ressembler à des titres comme Savior ou Gematria Code (deux jeux de chez Frost) , ou les nombreuses cinématiques servent de transitions entre les phases de jeu, la proportion est tellement exagérée chez A-GA que l’on en arrive au joli paradoxe où ce sont les phases de jeu qui servent de transition aux cinématiques. Commençons donc la revue de détail par ces fameuses phases de jeu, qui sont clairement faiblardes. Leur conception est toujours la même : dans une zone ridiculement petite conçue comme un petit labyrinthe simpliste (on est bien loin des grandes cartes de DES Blood 4, par exemple), il s’agit d’avancer en débloquant des passages, ou, pour les phases de plongée sous-marines, éviter les obstacles. Point. Les seuls ennemis de base que vous aurez à battre seront toujours les mêmes, des espèces d’abeilles qui explosent à votre contact, et seule la présence de boss à éliminer à la façon de DES Blood (c’est à dire à coup de flingues) relève l’intérêt, même si ces fameux boss ne sont pas des plus durs. Du point de vue des graphismes, la petitesse et l’aridité des niveaux (exception faite peut-être pour le dernier, plus joli) ne peuvent cacher qu’il n’y a vraiment rien d’exceptionnel à se mettre sous la rétine, et qu’on en languit la fin pour voir la suite de l’histoire. Passons maintenant au coeur du sujet, les cinématiques. Là, c’est une autre chanson. Effectivement, A-GA mise tout dessus, et il en a les moyens. Elles sont vraiment très belles, et mettent en valeur un des gros points forts d’Illusion, le character design, même s’il est vrai que les héroïnes n’ont pas peur d’attraper froid (on va dire ça comme ça) et qu’elles ne se privent pas de prendre des poses laissant tout le loisir d’admirer leurs dessous si bien modélisés. L’histoire se compose quant à elle de 7 chapitres distillant peu de scènes hentaï, mais les scènes présentes sont tout de même assez variées (de la scène lesbienne au monstre tentaculaire en passant par du court SM). En fait, il est même assez étrange de constater que l’amour homme/femme consentant ne fait pas partie du lot. A croire que ça n’intéresse plus les pervers qui jouent à ces jeux-là. Par fredy : Quoi ajouter d’autre, j’ai eu l’impression que les filles avaient leurs implants mammaires gonflés à l’hélium, ce qui pouvait expliquer ce rebondissement énervant de seins, qui défient en permanence la gravité. De la même façon, ce film interactif est un peu fatiguant lorsqu’il faut courir en permanence derrière une nana en string, pour finir des niveaux trop courts et sans difficulté réelle. Le jeu n’est pas mal, les scenes sont trés bonnes, seulement je n’ai pas apprecié qu’Illusion prenne le même chemin que Fost : concentrer la 3D dans un film et négliger le gameplay. En tout cas j’attends la sortie de Des Blood 5 ou Biko 4, histoire de voir si ca changera quelque chose. Par Cainit : Après avoir entendu beaucoup de personnes parler de ce jeu je me suis dis « pourquoi ne pas donner une nouvelle chance aux jeux 3d de te prouver qu’ils peuvent être amusant ? » J’ai donc décidé de jouer à A-GA, sensé être LE jeu en 3d du moment, « sensé » est le mot juste …. je m’explique : Comme mon amis Sniper je laisse le soin à Fredy de vous conter l’histoire dans laqu’elle nos trois jeunes et superbe femmes vont évoluer. Néanmoins je peux vous parler des graphismes qui vont du superbe au très moyen …. Superbe lorsque l’ont assiste aux cinématiques, aux scènes hentai, là il faut bien avouer que l’ont prend une claque. C’est beau, fluide et très bien mis en scène. Malheureusement on déchante très vite à la vue du reste du jeu au niveau graphisme, les phases de jeux ou vous devez courir et vous défendre contre vos ennemis ne sont pas de la même qualités, vous allez me dire « oui mais ce ne sont plus des cinématiques !! » oui mais non, même en sachant que de toutes façon les cinématiques aller être plus jolies que le reste du jeu ça n’excuse pas la pauvreté des graphisme pour le reste du soft. Bref, passons les graphisme qui, si l’ont fais une moyenne, sont plutôt sympas. Maintenant le soft à proprement parler ….. aie ! C’est simple, on s’enmerde, je n’ai pas d’autre mot pour résumer mais avant que vous criez au scandale je vais vous expliquer pourquoi. Le soft est en fait une sorte de film ou l’ont à rajouté des scènes hentai, et se ne sont pas les différant tableau de jeu ou vous devez tuer vos ridicule petit ennemis (sorte de petites abeilles qui vous fonce dessus quand vous vous en approchez) ou encore éviter les tire hyper lent d’une sorte de « canon » en vous baissant, ou les non moins ridicule petite énigmes qui vous sont proposé (chaque énigmes réussi du premier coup sans parler le japonais …) qui vont nous enlever cette impression de suivre un film sans vraiment pouvoir s’identifier aux personnage que l’ont incarne, en fait je vois ces « stages » comme un argument pour dire « c’est un jeu, pas un film » je soupçonne même illusion d’avoir fais un film et après d’avoir implémenté les phase de combats pour pouvoir vendre A-GA comme un jeu. Parlons aussi du gameplay …… c’est horrible tout simplement, votre héroïne met deux heures à se baisser entre le moment ou vous appuyé sur la touche et le moment ou elle le fait, pareils pour attaquer un ennemis, ceci n’est pas très grave quand vous n’en avez qu’un sur le dos mais quand trois ou quatre se mettent a vous foncer dessus en même temps ben vous etes sur de vous faire toucher au moins deux fois. Pour ce qui est des mouvement autre que « se baisser » et « attaquer » c’est assez bien fais, pas de perso bloqué, quand elle court c’est assez réaliste … bref les mouvements « basic » sont bien rendus. Les scènes hentai maintenant … la je dirais que c’est le point fort et le point faible du soft, les scènes hentai sont tout simplement magnifique, sa bouge bien, graphiquement c’est du tout bon mais la ou ça coince c’est qu’encore une fois on tombe sur le coté film du soft, pas d’interactivité, pas de choix, on suis la scène (qui est quand même assez longue) et point. Si au moins ils avaient récupéré ce problème sur le nombre de scène ça aurait atténué mes coups de bâton mais c’est loin d’être le cas, il n’y en a pas énormément et sincèrement vu la qualité graphique c’est vraiment dommage. Bon, je crois que ça suffit, en résumé je dirais que ceux qui aime les jeux hentai en 3d serons content de jouer à A-GA, attention j’ai dis content pas hyper fou de joie ! Parce que mis à part les graphismes ce jeu n’a strictement rien pour lui. Pour ceux que la 3d laisse complètement indifférent je leur dirais de laisser tomber ce soft, quatre giga octets pour voir un film ça fait vraiment trop lourd, et si vraiment la 3d vous vous en foutez ce jeu vous laissera de marbre.

TRUCS

– Signe du manque de soin des phases de jeu, le gameplay souffre d’un défaut abominable : à savoir que dans ces mini-dédales, vous ne pourrez appuyer sur un bouton ou ramasser un objet que si vous savez déjà ce que débloque ce bouton ou à quoi va servir c

LIENS

Informations Supplémentaires : http://shop.himeya.com/products/adult_win_jp_hk/a_ga/a_ga.html

DÉTAILS

  • Support : 1 DVD (4 Go)
  • Os : 98 / 2000 / XP
  • Censure : OUI
Pas d'articles plus anciens
Article suivantNOCTURNAL ILLUSION
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas affiché. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires