GIBO STEPMOTHER’S SIN

Jeux

HISTOIRE

Pour vous, Yusuke, toutes les mères ressemblent forcément à la vôtre, une traînée que votre père a quittée à cause de son infidélité. Depuis cet épisode de votre vie, vous vivez seul et en êtes fort satisfait, entretenant une relation purement physique avec votre cousine Mio. Mais tout change lorsque débarque dans votre maison la nouvelle femme de votre père, Misako, qui est bien plus jeune que vous ne l’auriez pensé, qui est d’une très grande beauté et qui n’est animée que du désir de former une famille avec vous et sa propre fille, Shiina. Une nouvelle mère ? A d’autres ! Après tout, tout ce qui est à votre père doit finalement vous revenir, n’est-ce pas ? Alors autant prendre une avance sur succession. Et même si vous consentez à l’appeler « maman », ce ne sera que le début d’un rapprochement bien plus physique… Sans compter que votre nouvelle soeur n’est pas mal non plus.

AVIS

Encore une fois, nous avons affaire à un jeu dans lequel le héros n’a que faire de la romance avec le sexe opposé. Dans ce jeu, cet aspect est mis en relief à travers l’opposition de Yusuke face à Misako, qui ne rêve que d’être acceptée comme mère par son beau-fils, et Shiina dont le plus grand désir a toujours été, comme par hasard, d’avoir un grand frère. C’est à la fois le point fort et le point faible de ce titre : même si vous faites des choix marquant une certaine volonté de respecter vos nouvelles colocataires, le plus gros de la trame se constituera d’humiliations et de chantages divers pour arriver à des fins peu avouables. Quel intérêt de vouloir jouer le fils et frère aimant, en ce cas ? Simple, la façon dont vous agirez aura pour effet de remplir une des 2 jauges situées en bas, de part et d’autre de la fenêtre de dialogue. Si vous remplissez plus la jauge « Love », vous aboutirez plus facilement à un chemin plus doux. Si, par contre, il s’avérait que vous remplissez plus l’autre (pour schématiser, l’option « je te considère comme une esclave et un bout de viande existant seulement pour assouvir mes besoins »), le sort de votre nouvelle famille sera peu enviable, surtout que votre cousine Mio se fera un plaisir de vous aider dans votre entreprise. A noter d’ailleurs que si vous vous y prenez mal, il se peut très bien que vous finissiez prématurément le jeu… que ce soit parce que Misako s’en va ou, si vous y êtes allé vraiment fort, en vous faisant jeter en prison. Il n’en reste pas moins que l’on suit le chemin menant du simulacre de la vie en famille à des relations beaucoup moins maternelles avec un certain plaisir, et la possibilité de changer de cible et de s’intéresser à la soeur ajoute encore un brin de piquant à l’affaire. Les scènes hentaï sont nombreuses et assez variées, et les CG, bien que de facture classique, restent très agréables à regarder.

DÉTAILS

  • Support : 1 CD
  • Os : 98 / 2000 / XP
  • Censure : Non
Pas d'articles plus anciens
Article suivantNOCTURNAL ILLUSION
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas affiché. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires