METAL AND LACE 2

Jeux

HISTOIRE

Des robots qui se tapent allégrement dessus, commandés par leurs maîtresses qui disposent comme elles l’entendent des adversaires vaincues…

AVIS

Oubliez tout de suite Metal and Lace premier du nom. De celui-ci les concepteurs n’ont gardé que le concept des robots qui se battent sous le contrôle d’humaines, le traitement réservé aux perdantes, et le robot emblématique de la série, celui (ou plutôt celle) qui ressemble à une Sailor Moon robotique. Toute la partie discussion avec PNJ (même toute embryonnaire qu’elle était dans le premier volet) / gestion d’argent / gestion de pièces détachées bonus et d’armures, tout ça donc a purement et simplement disparu. Ce qui est quand même fort dommage. Restait plus qu’à espérer que la seule partie rescapée, le combat, soit fortement meilleure. Autant le dire tout de suite, elle l’est effectivement. Premier point, les graphismes. Les années sont passées, et on se retrouve face à des décors et des personnages colorés, avec des animations qui même si elles sont loin d’être grandioses restent dans une moyenne acceptable. Des musiques, là aussi pas forcément inoubliables, font leur apparition, ainsi que des voix pour dynamiser un peu le tout. On note également un petit effort de mise en scène avec un replay systématique après chaque round, en remontrant les dernières secondes. Inutile, mais toujours bienvenu. Les combats en eux-mêmes sont plutôt intéressants à jouer, les 5 personnages jouables (+ 2 cachés) bénéficiant d’un nombre de coups honnête et de la présence d’une jauge de pouvoir sous la barre de vie servant à déclencher des méga-coups (3 différents par perso, avec deux exceptions qui n’ont que 2 de ces furies). Du point de vue de la maniabilité, on s’en sort à peu près, mais on regrettera quand même l’impossibilité de régler ses boutons comme on le souhaite. On a le choix entre deux configurations, et c’est tout. Heureusement, elles conviendront à la majorité d’entre nous. Quant au hentaï, il ne se fait cette fois pas prier comme dans le premier volet mais apparaît à la manière des V.G., avec une série d’images après un combat victorieux. Bon point, contrairement à cette série des V.G, les images sont ici plus nombreuses par personnage. Leur dessin est plutôt soigné, et ajoute réellement un plus à l’ensemble (pour ceux qui aiment le hentaï, bien évidemment…) Il n’en reste pas moins qu’au total, il n’y a pas vraiment une foule d’images. Raison de plus pour les déguster… Modes de jeu et options : #NOM? – Free Play (2 joueurs possible) – Galerie des CGs débloqués

TRUCS

Pour avoir les 2 personnages cachés : – Finissez le jeu avec chacun des 5 robots pour obtenir Lucifer – Finissez ensuite le jeu avec Lucifer sans utiliser un seul continue » pour obtenir Caviar »

DÉTAILS

  • Support : 1 fichier (17,8 MO)
  • Os : 98/2000/ME/XP
  • Censure : OUI
Pas d'articles plus anciens
Article suivantNOCTURNAL ILLUSION
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas affiché. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires