QUEEN OF THE HENTAIS

Jeux

HISTOIRE

Prenez un programme permettant de créer des jeux de baston en 2D (Mugen), mettez dessus des gens avides de créer une parodie incluant un bon nombre de combattantes issues des jeux de baston les plus divers, et secouez. Voilà, vous obtenez Queen of the Hentais, pastiche avoué de King of Fighters.

AVIS

Ce jeu n’est pas une production officielle mais un cadeau fait aux amateurs de la part du site King of Fighters Paradise. Mugen permet malgré tout un résultat assez convaincant, avec des voix, des décors et des personnages rippés ou fidèles aux originaux. Et en fait, l’aspect « pastiche » est ici le hentaï, qui apparaît directement dans le jeu à travers les combattantes qui soit comptent quelques morceaux de vêtements de moins que dans les jeux originaux soit finissent par montrer plus de leurs charmes que d’habitude lors des animations de victoire ou d’entrée en scène. Nous retrouvons donc des filles issues des King of Fighters (Yuri, Blue Mary, Shermie, Athena et bien entendu Mai Shiranui), Street Fighter (Sakura et une catcheuse dont je ne sais pas le nom), Darkstalkers (Morrigan et Felicia), X-Men (Rogue), Dead or Alive (Kasumi), Ranma fille… plus une autre fille dont je ne connais pas l’origine, et même, et là on se dit que tout est possible… un Pokemon qui n’a lui rien d’hentaï mais participe sûrement au délire que les créateurs se sont fait. Leurs noms sont dans ce jeu subtilement déformés, du genre « on n’a pas la license » des jeux de foot, et ça rajoute à l’aspect décalé. Et quand on y joue, on se dit que cette hétérogénéité dans les personnages et leurs origines donne finalement un résultat jouable mais dans lequel les différences de gameplay entre persos sont grandes. Si les personnages de King of Fighters sont très intéressants à jouer (ils sont dans leur version de KOF’99, si je ne me trompe pas), ça fait quand même un peu bizarre d’enchaîner par exemple sur Ranma fille qui est issue du jeu sur Super Nes d’il y a dix ans… Sans compter les différences graphiques… Il faut bien dire aussi que les auteurs ont voulu parfois en faire un peu trop. A vouloir rajouter du hentaï en plus de la tenue et des attitudes des combattantes, ils en ont mis dans certains décors en arrière-plan (dans les écrans de télés, les tableaux…) mais aussi en avant-plan…. Ce qui peut devenir gênant puisque cela peut cacher les persos qui sont en train de se battre derrière. On peut aussi noter ça et là des bugs, des personnages qui disparaissent ou qui s’enfoncent dans le sol, des sons manquants (les attaques de Felicia, par exemple, sont muettes) mais cela reste globalement rare. Mais ne chipotons pas. Le but de ce jeu n’était pas de devenir un monument, mais exaucer un peu le rêve secret de beaucoup de joueurs devant ces demoiselles fort aguichantes mais toujours trop habillées dans les jeux classiques… Modes de jeu et options : #NOM? #NOM? #NOM? – Watch (Oui, vous regardez ces demoiselles se castagner…)

LIENS

Page du jeu : http://www.kofparadise.com/page/Queen.html « 

DOWNLOAD

http://www.kofparadise.com/page/Queen.html Vous y trouverez le jeu et ses upgrades. »

DÉTAILS

  • Support : 1 fichier (40 MO)
  • Os : 98/2000/ME/XP
  • Censure : non
Pas d'articles plus anciens
Article suivantNOCTURNAL ILLUSION
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas affiché. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires