RANCE 6

Jeux

HISTOIRE

Lance est un heros à gros bras, qui lutte pour la justice, l’ordre et l’amour d’une fille. D’ailleurs ses combats sont si acharnés qu’il a acquis le surnom de Combatant du Diable ». Comme dans les autres Rance, on parcourt le royaume Magique d’Eroge à la recherche d’aventures qui vous rapporteront de l’argent et du XP hentaï. Vous tentez d’obtenir un objet avec votre esclave, pour le compte d’un comte très riche. Mais il s’avère que l’objet en question était un objet sacré… Devant la preuve de cette profanation, votre esclave est vendue et vous êtes jeté en prison. Avec l’aide d’un nouvel allié vous arrivez à vous échapper et rejoindre la résistance dans la ville, appellée « L’armure de glace ». La résistance souhaite contrecarrer les plans d’un groupe mysterieux qui projette de s’emparer du royaume d’Eroge. »

AVIS

Rance 6 est un RPG érotique qui fait suite à une longue série depuis Juillet 1989. Alors voila donc le 6ème volet. Enfin disont plutôt le 9ème titre exploitant cette série. Oui car si il y a plusieurs Rance (ou Ghost suivant les pays), ceux-ci ne se suivent pas obligatoirement. D’ailleurs certains sont comme des épisodes bonus, comme Rance 5D qui est un jeu de hasard couvert d’un monde Heroic fantasy à l’ humour léger. Bref Rance VI sort 8 ans aprés Rance V. On pourrait penser que Rance VI succède à Rance 5 (Rance 5D étant donc une particularité). Pourtant là où Rance 5 est un jeu de wargame light » Heroic fantasy, Rance VI est un pur RPG oldschool, se déroulant lui aussi dans un monde d’heroic fantasy, qui se voit donc accompagné d’inconvénients et aussi d’avantages. D’ ailleurs le monde, certains protagoniste ou monstres et surtout notre héros et son esclave, sont inchangés. Techniquement, le gameplay se déroule comme un Phantasy Star ou un Final fantasy. Vous faites évoluer une petite troupe de héros dans un décor et les combats se font au hasard, les ennemis n’étant pas représentés sur votre parcours. Ces combats se passent donc en dehors de la carte et s’ effectuent au tour par tour. La vue dans les niveaux est en 3D et non en 2D. Elle est vue à la 3ème personne comme un FPS, sauf que l’ idée n’est pas de faire comme un FPS bien sûr. Pour vous situer, cela ressemble à du Lands of Lore, du Dungeon Master, aux phases de donjon dans Phantasy Star sur Master System ou encore à Words Worth pour citer un autre Hgame. En dehors de ça il n’ y a pas de villes ou villages à visiter. A la place vous n’avez, une fois arrivé à votre lieu de sauvegarde, qu’un écran divisé en 6 menus, dont le magasin, la gestion de l’équipe, la sauvegarde ou encore la carte du monde. (Voir Trucs et Astuces ci-dessous) Comme vous le voyez la profondeur du jeu est plutôt limitée, puisque par exemple si vous décidez de vous rendre dans la grotte ou dans les bois perdus, vous vous y retrouvez, par le biais du menu de la carte. Et cela automatiquement, sans avoir besoin de parcourir un long chemin. Une fois dans le lieu désiré, il vous faut le visiter entièrement afin de récupérer les coffres, détruire tous les boss, trouver les coeurs qui vous permettent d’entretenir de bonnes relations avec vos coéquipiers ou encore les items qui vous permettent de dialoguer avec tout le monde une fois retourné chez vous. Tout cela est trés important car les items sont divisé en 3 couleurs (rouge, jaune et cian). Vous trouvez donc ces items sur les lieux de l’aventure, mais le hic est que vous n’en connaitrez la couleur qu’une fois retourné chez vous. Ces couleurs correspondent au 3 types de dialogues que vous pouvez avoir avec vos amis et bien sûr les items sont en nombres limité (3 maximum, chacun, une fois chez vous). Ces dialogues sont plus ou moins gourmants en items et donc il vous faudra faire de nombreux allers/retours pour en trouver et donc débloquer d’autre dialogues et surtout des scènes hentaï. A ce propos, bien qu’elles soient nombreuses en tout, elle n’excèdent pourtant pas l’unité pour chaque scènes…. voire 2 images maximum. C’est dommage. En ce qui concerne le système du jeu, celui-ci est basé sur l’expérience. Donc à chaque niveau, les caractéristiques du personnage évoluent. Seulement pour cela il faut retourner à la maison pour aller voir la magicienne. Seule celle-ci peut transfomer vos xp en level. Donc ne comptez pas tourner pendant des heures pour vous faire des xp comme une brute. Autre détail qui vous empêche littéralement de faire ça : la fatigue. Chaque combat vous affaiblit d’1 point de fatigue. Une fois épuisé, votre personnage s’ en ira se reposer et ne sera réutilisable qu’après être retourné chez vous et donc vous devrez annuler votre parcours pour cela. Encore une curiosité du jeu, le système d’armes et armures. Elles sont divisées en 4 catégories: A,B,C,D, « D » étant la plus mauvaise et « A » la meilleure. Tous vos personnages commencent donc avec une classe de A……ne rêvez pas ! Tout le monde est en D bien sûr ! Pour acheter une arme de classe A, il vous faudra d’ abord être passé par la C, puis la B. Si je vous dis que vous avez jusqu’à 15 personnages à équiper et que l’argent est rare puisque qu’aucun monstre ne vous en donne, vous comprennez que ce ne sera pas facile du tout. Heureusement que vous pouvez upgrader armes et armures durant le jeu avec ce que vous trouvez comme trésor. Surtout que dès la 2ème heure de jeu vous aurez accès à des boss et des lieux que vous ne pourrez pas passer avant la 20ème heure de jeu !!! Oui la difficulté est plutôt mal proportionnée, pourquoi pas me direz vous. De plus cela n’empêche aucunement la réelle progression dans le jeu, il n’est absolument pas besoin de se les farcir, ouf. Tout de même la gestion de votre équipe, car vous pouvez gérer vos héros, vous permet de faire face à toute ces difficultés. Si vous avez plusieurs compagnons, vous vous balladez ensemble dans les contrées. Il n’y a que le nombre de persos par combat qui est limité à 6 maximum. Donc à tout moment vous pouvez changer votre configuration de combat pour épargner vos héros et permuter ceux que bon vous semble. Par exemple, il est inutile de garder en combat un magicien ou une infirmière. Surtout pour liquider le menu fretin. Mieux vaut les garder pour lutter contre les ennemis dangereux ou les boss. Votre équipe a des ressources et c’est a vous de bien gérer afin de pouvoir avancer dans les niveaux. Le jeu est long, comptez 30/40 heures et je ne l’ai pas encore fini. De plus il est joli, l’évolution en 3D est sympa, bien que le fait d’être serré entre 4 murs risque de déplaire aux fans de FPS habitués à la liberté de mouvement et aux décors à l’horizon lointain. Mais le but n’est pas là et l’essentiel est que ce soit bien réalisé. Et ça l’ est ! Le système de combat est bien pensé puisque dépouillé. Peut-être un peu trop, mais ça a le merite d’être simple et rapide. Lorsqu’on choisit une action ou une attaque de couleur noire, c’ est instantané. Si c’est de couleur rouge, l’action aura lieu le tour suivant. Les ennemis sont plutôt réussis, il y a de l’idée. Certains sont complètement loufoques, d’autres sexy et d’autres plus obscurs. Il y en a pour tout les goûts. En ce qui concerne le chara/design il est joli, fin, coloré et bien travaillé. Il est d’ ailleurs repris de celui de Rance 5D. Pour moi c’ est un vrai bémol car le travail effectué sur Rance 5 est largement supérieur et surtout trés typé. Rance VI est plus passe-partout. Bien que le design soit réussi, il se noie dans la masse, hélas. J’avais espéré retrouver la beauté de Rance 5, ce n’est pas le cas. Musicalement c’est trés sympa, de l’ électro, des morceaux plutôt Rock voire Heavy. J’aime bien celui des scènes Hentaï. Bref il y en a pour chaque événement et on s’habitue vite puisqu’ils collent bien à chacun d’eux. Le système de dialogues est spécial, je le trouve assez lourd puisqu’il requiert de sauvegarder avant chaque utilisation d’items. Comme bien souvent vous les utilisez pour rien, il vaut mieux choisir correctement pour économiser vos items. Vous sauvegardez, vous essayez, si ça ne convient pas vous loadez. Ainsi de suite jusqu’à ce que vous débloquiez des scènes H ou des rebondissements scénaristiques. C’est un peu long, dommage. Autre point énervant. Le fait que vos copain cessent de prendre des xp. La barre d’ xp est barriolée de rouge et ils restent bloqués à leur niveau. Plus tard ils repartent dans leur évolution sans que vous sachiez pourquoi. Peut-etre que le ramassage de coeurs dans les donjons y est pour quelque chose ? »

LIENS

Review de Getchu : http://www.getchu.com/soft.phtml?id=43341 « 

DÉTAILS

  • Support : 1 DVD
  • Os : XP
  • Censure : OUI (Pixellisation)
Pas d'articles plus anciens
Article suivantNOCTURNAL ILLUSION
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas affiché. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires