SAY YAH 2003

Jeux

HISTOIRE

En cette nuit de Noël, si magique, chacun apprécie le confort de son chez-soi sans se douter que l’heure des cadeaux approche… Seulement, cette fois-ci, ce n’est pas le barbu débonnaire bien connu qui va faire la tournée, mais Aria, une accorte demoiselle qui a dans sa hotte des cadeaux pas vraiment traditionnels…

AVIS

Le scénario de ce jeu ne va pas plus loin que « la mère Noël fait sa tournée ». Le principe est en effet très simple : après une introduction rapide narrant l’entrée en scène de l’héroïne, on aboutit très vite à ce qui constitue le coeur du jeu, à savoir le plan de la ville où cette merveilleuse nuit de Noël va se dérouler. Il suffit alors simplement de choisir une maison « sélectionnable », ce qui est indiqué par la présence ou non d’une couronne de l’avent lorsqu’on fait passer le curseur de la souris sur la demeure, et c’est lancé ! Plusieurs possibilités peuvent alors se dérouler : tout d’abord, tomber sur une maison vide. Il y en a peu, mais elles sont quand même bien là, et ne servent qu’à vous faire perdre du temps. Hé oui, n’oubliez pas que le père Noël (ou sa remplaçante) n’a qu’une nuit pour sa tournée ! Le jeu est donc en temps limité, et il va vite falloir repérer les maisons inutiles. Ensuite, deuxième possibilité, on peut tomber sur une maison où notre mère Noël ne laissera qu’un cadeau basique, avec un simple dessin de paquet comme récompense… En revanche, troisième éventualité, tomber sur une maison dont les occupants sont bien présents déclenchera le plus souvent une scène « intéressante » qui pourra être de plusieurs sortes : notre mère Noël qui offre un cadeau « en nature » ou un cadeau très orienté style gadgets sexuels en tous genres, une petite séance de voyeurisme (puis de participation) chez certains résidents coquins, ou un accueil chaleureux et direct de la part des habitants, qui seront le plus souvent des habitantes… On touche là à un des points typiques d’Authoring Heaven : la nature des scènes hentaï. Ne vous attendez pas ici à des scènes classiques, mais à un résumé des autres jeux de l’éditeur, avec des scènes lesbiennes « normales », une scène avec la bodybuildeuse de « The Gattsu » ou encore le straight shotacon (jeunes garçons avec femmes mûres) déjà présent dans des jeux comme « Mamas Club ». Ce dernier point est ici encore particulièrement présent, puisque certains bénéficiaires des « cadeaux en nature » de notre mère Noël ne sont clairement pas majeurs… Du point de vue graphique, on retrouve également le style typique de l’éditeur, avec des corps très « anatomiques », dessinés de façon beaucoup moins complaisante que dans l’immense majorité des autres jeux. Bourrelets et muscles ne sont pas gommés en des formes harmonieuses, mais font partie intégrante du dessin. Ca change de ce qu’on voit habituellement, point de jeunes filles sylphides ici, mais des femmes en chair. Comme on dit, c’est un choix. Enfin, du point de vue sonore, les voix sont classiques, et les musiques typiquement de Noël donnent un ton assez décalé aux scènes hentaï et une ambiance réelle au reste du titre.

TRUCS

Avant de cliquer sur les maisons les plus évidentes, pensez à faire traîner votre souris sur tout l’écran, certaines maisons ont leur entrée bien cachée…

LIENS

Page officielle sur le site de l’éditeur : http://www.complets.co.jp/authoringheaven/sayyah2003.html Vous pourrez y télécharger un patch rajoutant des événements et des CGs (15,7 MO) : http://www.complets.co.jp/updsy03.exe « 

DÉTAILS

  • Support : 1 CD (127 Mo environ)
  • Os : 9x/ME/2000/XP
  • Censure : OUI (Pixellisation envahissante)
Pas d'articles plus anciens
Article suivantNOCTURNAL ILLUSION
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas affiché. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires