TYAKATA 4

Jeux

HISTOIRE

C’est en japonais, donc l’exactitude de l’histoire n’est pas garantie. Toutefois, il semblerait que l’on suive une pauvre fille alors qu’une riche famille la prend sous son aile au lieu de la laisser croupir dans son caniveau. Hélas pour elle, elle ne sait pas encore que la place de bonne qu’on lui offre comporte des à côtés bien moins reluisants…

AVIS

Soyons clairs, ceci n’est pas un jeu. Pour peu que l’on ne comprenne pas le japonais et qu’on laisse la touche « control » appuyée pour faire défiler les dialogues, on a tout vu en 10 minutes montre en main. Il s’agit, et c’est ici complètement déclaré, d’une histoire que l’on nous raconte en images et en son, sans aucun choix de la part de celui qui la regarde. Il peut garder les bras croisés, ça ne fera aucune différence. Pourtant, du côté artistique, il est clair que ce titre a des atouts. Les CGs sont soignés, les voix également, et on a même droit à une chanson en fin. Oui mais… mais il y a quand même des abus. En effet, dans l’histoire, notre petite bonne est peu à peu soumise à un entraînement visant à faire d’elle une esclave sexuelle, thème que l’on retrouve dans pas mal de jeux. On assiste donc à deux parties à peu près distinctes dans l’histoire : le début où elle est encore une bonne normale, et celle où elle est soumise. La différence entre les deux états se voit par la présence d’un collier qu’elle porte autour du cou… et certaines scènes hentaï du début se retrouvent donc peu après avec exactement les mêmes dessins + le détail du collier qui est censé tout changer. Les scènes incriminées sont au nombre de 2, chiffre qui pourrait paraître dérisoire si les scènes hentaï étaient en nombre plus conséquents. C’est hélas un peu le désert, et on se demande vraiment comment ce titre fait pour prendre autant de place. Dethtopia, infiniment moins gros, écrase celui-ci en nombre de CGs…

TRUCS

Jouez à un vrai jeu, pas à celui-là.

DÉTAILS

  • Support : 1 CD (471 MO)
  • Os : 98, 2000, ME, XP
  • Censure : OUI
Pas d'articles plus anciens
Article suivantNOCTURNAL ILLUSION
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas affiché. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires