VIPER M3 3 2

Jeux

HISTOIRE

C’est bien connu, l’avantage d’un lycée est qu’on peut y faire des rencontres, et, pourquoi pas, croiser l’amour de sa vie. Ici, l’histoire oscillera entre Kaoru et Rika, deux mignonnes jeunes filles qui seront bientôt rivales pour ravir le coeur du héros, lui-même peut-être tenté par trois autres jeunes beautés…

AVIS

Dès le premier instant, Viper M3 3.2 (ils ont quand même fait fort sur les noms, Sogna), tranche par rapport à la plupart des autres jeux de la série en imposant un ton de jeu sentimental. Musique doucereuse, écrans de titre et d’option tout de blanc et de couleurs douces, et une unique option de reconstitution des scènes désignée par un « memory mode » tout droit sorti des jeux sentimentaux. L’occasion de constater, d’ailleurs, que les scènes sont au nombre fort ténu de neuf… 3 pour Kaoru, 3 pour Rika, plus une par fille secondaire. Autant le dire tout de suite, c’est peu, surtout que la scène 2 de Kaoru, par exemple, dure la bagatelle de… 10 secondes, sans rire. Question quantité de scènes hentaï, on sait donc dès le début qu’on ne sera pas en overdose. Ceci étant dit, ce jeu est dans la lignée du V16 Imagine. C’est à dire une histoire à embranchements, qui ne tombe donc pas dans le défaut de la linéarité qui est la malédiction de beaucoup de Viper, avec des choix classiques de fille vers laquelle pencher à travers des décisions prises tout au long du jeu. Je préviens tout de suite ceux qui, tel que moi, ne comprennent pas le japonais : des choix, à faire, il y en a pas mal. On peut avancer tant bien que mal, mais au bout d’un moment ne pas faire game over relève plus du hasard que du facteur contrôlable. Par contre, et ce sera une consolation, ce jeu suit aussi dans une certaine mesure la tradition Viper qui est que certaines scènes hentaï SONT des scènes de game over. En l’occurrence, ici, ce seront par exemple les scènes où le héros ne pourra résister à la tentation d’abuser de Rika complètement ivre, ou de violer Kaoru dans un parc, de nuit. Bref, pour avancer dans ce jeu, il faut être correct… et être en mesure de comprendre quels sont les choix qui le permettent. D’un point de vue technique, les animations sont toujours très honnêtes, présentes tout au long du jeu, même s’il y a des écrans fixes par exemple lors des séquences où on se tape chaque étage du lycée pour rencontrer tous les gens à qui on est censé parler (oui, comme dans Viper M5, mais cette séquence ne se répète bien heureusement pas ici autant que dans le M5). De façon générale, c’est une fois encore bien beau. N’ayant pas pu aller jusqu’au bout du jeu par la faute de gros bugs (voir ci-dessous), je ne peux malheureusement être catégorique à propos de la durée de vie. Toutefois, en peu de temps, j’ai pu voir deux scènes de Kaoru, deux de Rika, et celle de 2 autres filles… autant dire la majorité. Je suis donc assez pessimiste quant à sa longueur…

TRUCS

Encore une fois, tout comme pour le Viper M5, ma version m’a joué un sale tour, en l’occurrence une erreur fatale à l’installation, l’impossibilité de sauver, et des fichiers sonores corrompus ou manquants qui provoquaient à partir d’un certain point dans le jeu des messages d’erreurs et une déformation de la musique…bref, autant dire qu’en ne comprenant pas grand-chose et sans pouvoir faire de sauvegardes, je n’ai pas vraiment pu le finir.

LIENS

Informations Supplémentaires : http://shop.himeya.com/products/adult_win_jp_ps/viper_m3_3.2/viper_m3_3.2.html

DÉTAILS

  • Support : 1 CD 529 Mo
  • Os : 98 / 2000 / ME / XP
  • Censure : OUI
Pas d'articles plus anciens
Article suivantNOCTURNAL ILLUSION
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas affiché. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires